Un peu d'histoire.

Le quartier des potiers se nommait "céramique" ) Athènes, endroit où l'on inhumait les personnes décédées de mort violente.

Judas fut enterré dans le "champ du potier", carrière d'argile, terre désacralisée.

La terre du potier n'est pas nourricière ; il existe une opposition entre la terre des champs labourés qui sert a faire du pain, et celle qui sert à faire des pierres.

L'univers de la céramique met en jeu bien des mystères en conjuguant les quatre éléments :

la terre, matière première ; l'eau, pour la rendre plastique; l'air, pour la sécher et le feu pour sa métamorphose.


Céramique : vient du grec "keramos", dérivé de la racine kram qui signifie brûler, encore présent le "cramer" er "crémation".

Ainsi la céramique est l'art de la "terre cuite"

(source Bernadete Lhôte)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site