Terre, eau, air, feu

 

Le terme « céramique » désigne toute pièce faite d’argile et d’eau ayant suivi une modification par le feu entraînant une transformation physique par la perte de l’eau de constitution.


La céramique est l’art de façonner et de cuire l’argile.


On considère les pièces de terre séchées au soleil ou cuites à basses températures comme faisant partie de la famille des céramiques.
Ainsi le terme « céramique » peut désigner des poteries et des objets en terre, en grès, en faïence ou en porcelaine.

La céramique est d’une grande exigence.
La fabrication des pièces est soumise à une technicité précise et sans concession.
Le créateur doit être à la fois :
Sculpteur et/ou potier pour le façonnage de la terre,
Peintre avisé pour les décors,
Chimiste pour les émaux,
Cuiseur pour l’étape finale et décisive.


Chaque étape demande concentration, précision et savoir-faire, les aléas ne sont jamais exclus, une pièce n’est considérée réussie qu’après la dernière étape ; la cuisson de l’émail.


La céramique est issue d’une matière humble , l’argile et du verre qui fera l’émail.

Soumise à l’incertitude du feu , elle demande patience et sollicitude.

C’est donc par le travail ultime du feu que la chimie et l’alchimie transformera l’état originel de la terre en belle pièce ou …en classement vertical car la plupart du temps une pièce qui présente une altération est irrattrapable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site