Il chanta l'amour partagé

Le potier chanta l'amour partégé :

 

Seule, la terre est vierge,

Elle ne peut rien enfanter,

Ni arbre ni jardin ni homme,

Nulle chose prenant forme.

 

La terre demande l'eau,

La terre demande le feu.

Le ciel fait pleuvoir l'amour,

L'amour est d'eau et feu.

 

Seule la terre n'est rien

Rien ne peut renaiître seul

Mais l'amour crée de rien.

 

A la terre j'ai donné mon eau,

A la terre j'ai donné mon feu.

Ma peine est achevée et j'ai soif.

 

Alors la terre me donne à boire

Et dans la coupe qu'elle me tend

L'eau est une perle en sa nacre.

 

                   Frère Daniel, de Taizé

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×